Tag Archives: Bercy

[live report] Texas – La Bellevilloise, Paris – 11 avril 2013

19 May

À l’image de Phoenix, dont je suis tombé amoureux dès la première écoute de “If I Ever Feel Better”, ou de celle de Mattafix, avec leur “Big City Life”, il ne m’a fallu qu’un seul visionnage de “In Our Lifetime” pour savoir qu’entre Sharleen Spiteri, Texas et moi, cela allait être une grande histoire d’amour. Un coup de foudre musical, parmi tant d’autres.

Et bien que douze ans me séparent de mon premier concert du groupe au Palais Omnisports de Paris Bercy, qui restera aussi mon tout premier grand concert (et ceux qui me connaissent savent que j’en ai fait beaucoup depuis !), et que les occasions de les revoir depuis aient été très rares, toutes ces années sont remplies d’excellents souvenirs. Bercy, l’Olympia, le Virgin Mégastore des Champs-Elysées, un appartement rue Danielle Casanova, dans le quartier de l’Opéra, à Paris, des showcases, des concerts et des rencontres qui resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

Texas - The Conversation

En profitant d’un passage promo éclair du groupe en avril dernier, j’ai eu la chance d’assister avec quelques fans et quelques privilégiés à un showcase du groupe dans la petite salle de la Bellevilloise, dans le 20ème arrondissement de Paris. Un moment court mais exceptionnel dans le cadre de l’enregistrement de la dernière de la saison 2012-2013 de “Le Ring”, émission musicale diffusée sur France Ô dans laquelle deux groupes différents “s’affrontent” sur scène.

Si je ne connaissais que vaguement France Ô et si j’ignorais l’existence de l’émission, presentée par Aline Afanoukoé, je me dois de saluer un concept original, car de la salle, au décor, au charme de la présentatrice, tout était là pour nous plonger dans l’ambiance d’un vrai ring de boxe. Et cela même si tous les pronostics étaient déjà faits, l’affiche de la soirée voyant s’affronter un poids plume, les françaises des Plastiscines, contre un poids lourd de la musique pop, les écossais de Texas.

Une première partie donc, avec les Plastiscines pour un set court, mignon, mais sans plus, au cours duquel elles ont inteprété leur dernier single, “Coming To Get You”, deux anciens tubes “B.I.T.C.H.” et “Barcelona”, ainsi que “Comment Faire ?”, nouveau titre de leur album, toujours sans nom, à venir.

Puis les choses sérieuses, Sharleen sortie de la foule, l’arrivée du groupe sur scène et un public surexcité et conscient de vivre un moment rare. Une première partie, destinée à la diffusion télé et composée de quatre nouveaux titres, “The Conversation”, le premier single, “Detroit City” et “Dry Your Eyes”, futurs singles, “If This Isn’t Real”, que je vois déjà faire partie d’une bande originale de film, puis “Suspicious Minds”, d’Elvis Presley, reprise chère au groupe qu’ils se devaient de jouer sur un ring, d’après Sharleen.

Une fois le public chauffé à blanc par cette reprise qui a toujours fonctionné à merveille sur scène, et bien que les caméras aient continué à tourner, ce fut au tour de la partie privée du concert, composée d’anciens tubes, pour nous faire plaisir et aussi, selon Sharleen, parce qu’ils avaient aussi besoin de répéter un peu.

La vraie raison? c’est que Texas a toujours aimé la scène, et le public le leur rend bien. “Halo”, “Black Eyed Boy”, “Summer Sun” et “Inner Smile”, tous interprétés par le groupe avec une énergie extraordinaire et entrecoupés de “yeaaaahs”, “come oooon” et autres pas de danse, marques de fabrique de Sharleen Spiteri.

Un concert court, mais puissant et émouvant, pour les retrouvailles d’un groupe mythique avec son public français, tout pour prouver, comme s’il le fallait, que Texas sont des bêtes de scène, et qu’après 25 ans de carrière ils reviennent en force pour notre plus grand plaisir !

Setlist:
Detroit City
If This Isn't Real
The Conversation
Dry Your Eyes
Suspicious Minds
------
Halo
Black Eyed Boy
Summer Sun
Inner Smile

 

Et puisqu’il sera dès demain dans les bacs, je ne peux que vous conseiller “The Conversation”, 8ème album studio de Texas qui signe, sans prétention, un retour aux sources pour le groupe, avec la participation de l’anglais Richard Hawley à l’écriture sur certains titres.

>> En concert (complet) le lundi 27 mai à la Gaîté Lyrique (initialement prévu au New Morning). Diffusion du concert privé dans “Le Ring” le vendredi 14 juin à 22h15 sur France Ô.

Advertisements

[live report] Maroon 5 – l’Alhambra, Paris – 04 juin 2012

5 Jun

Hier soir nous avons assisté au “concert” privé de Maroon 5 organisé par So Music! dans la salle de l’Alhambra, à Paris. Annoncé depuis plusieurs semaines comme un concert événement (et pour cause, le groupe est censé présenter des nouveaux titres de son nouvel album “Overexposed” à paraître le 25 juin prochain), les fans devront se contenter non pas d’un concert, mais de 3 mini sets dont le plus court aura été celui des américains (on remerciera les deux premières parties venues prêter main forte aux organisateurs pour rentabiliser la location de la salle).

Parce que si leur premier opus, “Songs About Jane”, fête son 10ème anniversaire cette année, cela n’implique pas uniquement le fait que le groupe a mûri musicalement, ou qu’il a vu le départ et l’arrivée de certains membres (le dernier en date étant Jesse Carmichael, clavier et membre fondateur du groupe), mais aussi qu’il ne joue pas pour rien, et que là il s’agissait tout simplement d’un passage promo éclair, presque obligé, chronométré à la façon d’un press junket. À croire qu’ils ont oublié ce Bercy qui n’a jamais vu le jour en décembre 2007 pour des raisons de logistique (un des nombreux noms de code pour “pas assez de billets vendus”)

Car bien qu’en termes d’énergie ou de performances, vocales et instrumentales, sur scène nous ayons été bien servis, ce concert showcase privé de 5 chansons a laissé la salle sur sa faim, pile au moment où l’ambiance commençait à monter.

Parmi les titres interprétés nous avons eu droit à deux classiques, “Sunday Morning” et “Harder to Breathe” (très réussie et remis au goût du jour avec “Power” de Kanye West en guise d’intro), ainsi qu’à deux chansons du nouvel album, “Payphone”, le premier single et “One More Night” (titre qui ouvre l’album et qui n’avait été jusqu’à présent interprêté que peu de fois en live), pour finir avec l’excellent “Moves Like Jagger”.

Le groupe est en forme (en même temps, on aura vu plus éprouvant que 25 minutes de concert) et prêt à partir en tournée avec ce nouvel album. On attendra donc leur retour mais attention, cette fois-ci, faudra payer sa place pour avoir droit à un concert digne de ce nom !

Setlist:
Payphone
Harder to Breathe
Sunday Morning
One More Night
Moves Like Jagger

 

En bonus: des extraits vidéo, pris par nos soins, de “One More Night” et “Moves Like Jagger”