Tag Archives: Beth Ditto

[on my iPod] Gossip – Move in the Right Direction

25 May

A l’époque où le lancement d’un single passe presque obligatoirement par la case du “lyric video”, le nouveau clip de Gossip réussit la fusion parfaite entre ce dernier et le clip promo.

Partant d’une bonne chanson et de quelques idées classiques – tels des plans sur le groupe en train de faire semblant de jouer – et d’autres employées maintes fois, à l’image du groupe de danseurs venant leur prêter main forte (vu chez Madonna, Lady Gaga, Kylie, Britney et plus récement chez The Young Professionals et, en moins réussi, dans le dernier essai de Little Boots), la simplicité du clip (du noir, du blanc et du rouge sur un fond vert) et la performance de Beth Ditto (dans un état pas très sobre… ou bien trop sobre ?) nous font réaliser qu’il nous en faut pas plus pour danser (n’est-ce pas, Rihanna ?)

A découvrir sans attendre (enfin, après la pub… merci VEVO !) car oui, le nouveau Gossip est pop, est gay et donne envie de bouger !

“So I hold back tears, move in the right direction. Face my fears, move in the right direction… I’m doing fine, one step closer every day at the time. I won’t lose my mind, lose my mind, ah ah !”

[live report] Gossip – La Cigale, Paris – 14 mai 2012

19 May

On les avait quittés en 2010 après une longue tournée jouée (presque) à guichets fermés et qui a suivi la sortie de “Music for Men”.

Voilà qu’après un mini concert gardé secret (ou presque) jusqu’au dernier moment, donné pour Canal+ à l’occasion de “La Nuit de l’Album de la Semaine” au Grand Rex, à Paris, le 3 mai dernier, concert qui a servi d’échauffement et, accesoirement, de lancement de la nouvelle tournée,  notre groupe de Portland préféré était de retour sur la scène de la Cigale, à Paris, lundi 14 mai dernier.

Bien entendu, nous n’allions pas rater l’opportunité de profiter à nouveau en live, et avant leur retour à l’automne prochain, des nouveaux titres du groupe, extraits de leur dernier album “A Joyful Noise”, sorti également le 14 mai.

Cela ne fait aucun doute, Gossip aime la France, et a donc décidé d’offrir au public parisien, composé de fans de longue date et de nouveaux fans gagnés grâce au virage plus pop et électro pris par le groupe, une “release party” digne de ce nom.

Que l’on se le dise, bien que la musique du groupe puisse être idéal pour ambiancer une soirée ou accompagner les trajets urbains, c’est sur scène qu’elle prend toute son ampleur pop, rock, électro, trash grâce à la voix et l’énorme présence de Beth Ditto et de sa complicité avec ses deux talentueux acolytes, Hannah Blilie (à la batterie) et Nathan Howdeshell (à la guitare et au clavier).

C’est donc après une première partie dont le set aura au moins eu le mérite d’être courte, et en compagnie de deux musiciens en support sur scène, Chris Sutton à la basse et Katy Davidson au clavier, que le “Gossip Comedy Hour” (dixit Beth même) démarre en rythme avec “Love Long Distance”, dans une salle surchauffée et qui ne demande qu’à danser.

Ensuite, pendant plus d’une heure de show le groupe délivre un set parfaitement équilibré entre vieux morceaux rock (“Eyes Open”, “Yesterday’s News”, “Yr Mangled Heart”), singles fédérateurs (“Listen Up!”, “Heavy Cross”) et chansons pop et dance (“Love Long Distance”, “Men in Love”) qui font sauter la fosse entière et bouger, littéralement, le sol de cette belle enceinte parisienne, une des meilleures salles dont la capital dispose.

Une setlist digne de ce nom à laquelle viennent s’intégrer à la perfection les nouveaux morceaux du groupe (“Move in the Right Direction”, “Melody Emergency”, “Get Lost”, “Into the Wild”, “Casualties of War” et l’excellent “Get A Job”), des tubes en devenir, à l’instar du premier single “Perfect World”, acueilli avec enthousiasme par le public ce soir-là.

Une performance sincère et énergique, entrecoupée d’anecdotes et répliques drôles, mais surtout d’un moment d’émotion unique et spécial pendant lequel une Beth émue aux larmes a pris le temps de remercier le public pour son soutien sans faille qui a permis au groupe de réaliser son rêve de parcourir le monde en partageant sa passion.

Et c’est ainsi qu’après un “Standing in the Way of Control” d’adieu et une petite ballade dans la salle qui amène Beth jusqu’au balcon pour un discours engagé d’amour et paix que le spectacle se termine sur quelques notes de “I Will Always Love You”, de la regrettée Whitney Houston, et un public satisfait qui reprend en choeur ses mots lorsqu’elle nous rappelle que “ain’t no power like the power of the people, ’cause the power of the people don’t stop”. Et que pouvons-nous souhaiter ? si ce n’est qu’il en soit de même pour Gossip, et ceci pour très longtemps !

Setlist:
Love Long Distance
8th Wonder
Move in the Right Direction
Listen Up!
Melody Emergency
Four Letter Word
Men in Love
Get a Job
Eyes Open
Perfect World
Yesterday's News
Yr Mangled Heart
Get Lost
Into the Wild
Heavy Cross
---------------------------
Casualties of War
Standing in the Way of Control

 

>> En concert au Zénith de Paris, les 06 et 07 novembre 2012 !!!

>> “Concert Privé” actuellement en diffusion sur Canal+